Laissons-le vivre et grandir



   Un blog. Trois semaines d’existence. Une dizaine d’articles et autant de dessins. Plus de 3300 vues.

   Pendant un mois, nous avons écrit et dessiné sur des thèmes traitant de l’actualité locale, le plus souvent en lien avec les élections. Il s’agissait, pour les deux du BEC que nous sommes, de faire entendre notre voix sans contrainte. Nous étions poussés par l’urgence, l’enjeu était grand. Le BEC avait une chance de passer de la théorie à la pratique, de mettre en œuvre quelques-unes de ses idées phares. Transition écologique et participation citoyenne pouvaient figurer parmi les priorités de l’action municipale.

   Quelques voix ont manqué. Bagnères ensemble devra se contenter de six sièges d’opposants.

   Pour nous, ce n’est pas un retour à la case départ. Les résultats nationaux des élections municipales montrent bien que, dans la plupart des grandes villes, les enjeux écologiques sont devenus le centre des préoccupations d’une majorité d’habitants. Les villes moins importantes restent à la traîne pour l’instant, et ont souvent élu des maires de l’ancien monde, de ceux qui continuent à pratiquer la politique de l’autruche. Mais la réalité les rattrapera bien vite, et on peut imaginer que la prise de conscience des problématiques environnementales va se généraliser, à mesure que les effets du réchauffement, de la pollution de l’air et des sols, de la raréfaction de l’eau, de la croissance des inégalités… se multiplieront.

   Alors nous devons continuer à nous mobiliser. Pour accélérer cette prise de conscience. Pour lutter contre tout ce qui sera susceptible d’aggraver la situation. Pour proposer des pistes de réflexion. Pour mettre en avant des solutions possibles. Pour dire ce qui se fait ailleurs et qui marche. 

   Ce blog a été et restera un outil pour communiquer autour de ces problématiques. Il pourra éventuellement devenir aussi un lieu de réflexion où interviendront d’autres voix que les nôtres. Il aidera peut-être également à relayer et amplifier les luttes à venir qui permettront, lorsqu’il le faudra, de s’opposer à la gestion municipale.

   Ce blog est donc plus nécessaire que jamais. Nous mettrons toute notre énergie à le faire vivre, si toutefois les lecteurs ne le désertent pas !

 

Vous pouvez retrouver nos billets et nous contacter sur la page Facebook du Docteur BEC.


Posts les plus consultés de ce blog

Lacrampe recrute

Deux pour le prix d'un

Vous lirez bien un petit dernier ?