Vous lirez bien un petit dernier ?

 


    Allez, un dernier petit billet pour la route, avant les élections.

   Une route qui pourrait être interminable. Six ans en marche arrière, ou au mieux en carafe sur un accotement, ce serait long. Notre ville, déjà en grande souffrance, ne s’en remettrait peut-être pas. Il faut changer de motorisation, troquer notre diesel poussif pour une énergie propre du futur.

   Il y avait une réunion publique de Bagnères ensemble, jeudi soir. On y a senti un élan, une volonté de travailler ensemble sur des projets novateurs, en impliquant le plus possible les citoyens bagnérais. Des gens intelligents, d’horizons divers. Différents, mais semblant voler en formation serrée vers une destination commune, une ville dynamisée, plus chaleureuse, plus accueillante, plus sobre. Une ville tournée vers l'avenir. C’est réconfortant.

   A un moment, une personne, dans la salle, a fait remarquer que la tête de liste prenait beaucoup de place, ce qui préjugeait mal d’un fonctionnement participatif à venir, au sein de l’équipe en tout cas. Déclic immédiat : chacun, parmi les trente et un, a voulu s’emparer du micro pour parler, pour dire son enthousiasme, pour exposer ses idées. Il était alors évident que personne ne cherchait à s’appuyer sur un homme « providentiel », mais que l’on avait affaire à une véritable démarche d’équipe. C’est rassurant.

   Un peu plus tard, une seconde personne a dit ses doutes sur le fonctionnement participatif à venir. On a compris, à travers les différentes réponses, que tout n’était pas parfait, tout n’était pas réglé, mais qu’il y avait une volonté réelle d’aller dans cette direction, d’impliquer la population dans les choix essentiels. C’est satisfaisant. 

   Quelque chose peut changer. Une équipe nouvelle est là, riche de ses différences, prête à mettre notre ville en mouvement pendant six ans, sur une route à tracer ensemble.

   Donnons-lui une chance. Donnons-nous une chance.


Posts les plus consultés de ce blog

Lacrampe recrute

Deux pour le prix d'un